Réemploi, quèsaco ?

Le réemploi, c’est quoi?

récupérer un objet et si nécessaire le remettre en état, pour pouvoir le réutiliser sans que sa forme ou sa fonction ne soient modifiées. Il se distingue du recyclage dans la mesure où il n’y a pas destruction du déchet.

Sommaire :


Le réemploi fait pencher la balance en faveur de notre environnement
Les déchets en font des tonnes
Faisons nos achats le cœur léger
Le réemploi a d’autres arguments de poids !
Quelques chiffres


Le réemploi et la réduction des déchets, comment ?
Au moment de l’achat
Et pourquoi pas me poser 12 petites questions avant de faire mon achat
En cours d’utilisation
Pour se débarrasser
Vos objets sont en bon état ? Trouvez-leur un nouveau propriétaire !
Vos objets ont besoin d’être réparés ? Pensez aux artisans de la réparation !
Quand le déchet est là, que puis-je faire ?

 

Le réemploi fait pencher la balance en faveur de notre environnement

 

Les déchets en font des tonnes

Aujourd’hui un français produit 353 kg de déchets ménagers par an, c’est deux fois plus qu’il y a 40 ans. Plus de 80% de ces déchets sont encore aujourd’hui destinés à être enfouis ou incinérés au détriment de notre environnement. Une pression énorme est exercée sur notre patrimoine naturel.

En jetant nos biens lorsqu’ils ne nous semblent plus d’aucune utilité ou ne nous plaisent plus, nous alimentons cette immense masse des déchets ménagers.

Pratiquer le réemploi permet la réduction du flux des déchets à la charge de la collectivité et la diminution des nuisances liées à leur traitement.

Faisons nos achats le cœur léger

Notre mode de vie actuel met en péril la survie de notre planète. Pour chaque nouveau produit fabriqué, de l’énergie et des matières premières sont utilisées. Cela participe à l’épuisement des ressources naturelles et au dérèglement climatique. Ces impacts sont d’autant plus importants que la durée de vie du produit est limitée.

En prolongeant la durée de vie utile de nos biens de consommation plutôt que de les remplacer par du neuf, le réemploi permet d’économiser des ressources et de l’énergie et de réduire considérablement l’empreinte écologique de ces biens.

-  Fabrication d’un GSM = 30 kg de matériaux
-  Une montre = 3,5 kg de matériaux
-  Un ordinateur portable = 400 kg de matériaux
-  Un jean = 32 kg de matériaux et 8000 l d’eau

L’énergie nécessaire à la fabrication de nos biens de consommation représente 2/3 de l’énergie totale que nous consommons. Un frigo nécessite 835 KWh pour sa production, ce qui correspond à 4 ans de la consommation d’un frigo classe A+.

Le réemploi a d’autres arguments de poids !

Il permet de faire plaisir à quelqu’un d’autre, de soutenir la création, de maintenir des métiers artisanaux, de promouvoir les emplois de proximité, de favoriser la formation et l’intégration de personnes peu qualifiées et enfin de faire des économies tout en trouvant la perle rare.

Quelques chiffres :

Le réemploi représente entre 8 000 et 9 000 emplois en France sur environ 200 centres répertoriés, avec des chiffres d’affaires allant de 7 500 €uros à 3,8 millions d’€uros. 2 260 tonnes de déchets sont ainsi détournées de l’enfouissement ou incinération. (Source : Environnement Magazine janvier/février 2004)

Le réemploi et la réduction des déchets, comment?

Au moment de l’achat ? Pendant l’utilisation ? Au moment de vous en débarrasser ?

Au moment de l’achat

  • Privilégier les produits issus du réemploi :
    • Auprès des Ressourceries
    • Auprès d’autres entreprises ou associations répondant à des critères éthiques, environnementaux et sociaux
  • Penser au marché de l’occasion : dépôt vente, vide grenier, marché au puces, brocante, site web de ventes aux enchères, petites annonces,…
  • Pour un objet d’utilisation ponctuelle, louer ou emprunter plutôt qu’acheter ou encore organiser un achat groupé.
  • Eviter le « tout jetable » en choisissant des produits solides et pouvant être éventuellement réparés
  • Réduire les emballages au maximum en privilégiant les grands conditionnements, les produits concentrés, rechargeables ou vendus en vrac et en évitant les sacs en plastique

Et pourquoi pas me poser 12 petites questions avant de faire mon achat :

1. Ai-je besoin de cet objet ?

2. N’ai-je pas déjà quelque chose qui peut remplir la même fonction ?

3. Puis-je l’emprunter ?

4. Puis-je le fabriquer moi-même ?

5. Puis-je l’acheter d’occasion ou en partager l’achat et l’utilisation avec quelqu’un ?

6. Cet objet existe-t-il de fabrication locale ?

7. A-t-il été fabriqué de façon responsable ?

8. Puis-je en trouver un qui ait plusieurs fonctions ?

9. Un objet équivalent fonctionnant sans électricité ou gaz existe-t-il ?

10. Est-il recyclable ou compostable ?

11. Quel est son impact écologique direct ?

12. Et celui de sa fabrication puis de sa mise au rebut ?

En cours d’utilisation

  • Entretenir et réparer pour prolonger la durée de vie des produits.
  • Utiliser son imagination pour relooker les objets qui ne nous plaisent plus.

Pour se débarrasser

Vous souhaitez vous débarrasser d’un objet ? Réfléchissez, vous pouvez peut-être lui éviter la poubelle.

Vos objets sont en bon état ? Trouvez-leur un nouveau propriétaire !

  • Un de vos proches est peut-être intéressé
  • Amenez votre objet à une Ressourcerie, il sera remis en état avant d’être proposer à la vente
  • Adressez-vous à une association caritative ou une entreprise de l’économie sociale, votre don pourrait leur être utile
  • Elargissez votre entourage grâce aux sites de dons en ligne (cf article « je donne, je troque ou vend »)
  • Votre objet a peut-être une valeur sur le marché de l’occasion : dépôt vente, vide grenier, marché au puces, brocante, site web de ventes aux enchères, petites annonces,…(cf article « je donne, je troque ou vend »)

Vous pouvez en faire don dans une structure de l’économie sociale et solidaire comme une ressourcerie près de chez vous (exemple : RECYCLODROME à Marseille !!) ou une autre association caritative comme EMMAUS, la Croix-Rouge, le Secours Populaire, … autant de possibilités qui permettront d’offrir une seconde vie à vos objets.

Vos objets ont besoin d’être réparés ? Pensez aux artisans de la réparation !

Cordonnier, atelier de retouche, dépanneur électroménager, rempailleur de chaise, réparateur de vélos,…

Quand le déchet est là, que puis-je faire ?

  • Utiliser un composteur individuel pour composter mes déchets organiques
  • Trier mes emballages et les amener au conteneur de tri le plus proche de chez moi pour leur recyclage (verre, emballages ménagers en plastique, métal, carton, papier et journaux … + d’infos sur www.ecoemballages.fr
  • Ramener mon ancien équipement électrique et électronique ou DEEE (écran, grand électro-ménager froid et hors-froid, petit appareil ménager, luminaire) chez le distributeur chez qui j’achète l’équipement neuf
  • Amener mes déchets encombrants inutilisables, mes déchets recyclables (gravats, bois, métaux, cartons, végétaux, DEEE) ou à dépolluer (peintures, solvants, piles, huiles de vidages, batteries et autres produits toxiques) à la déchetterie de ma commune pour optimiser leur recyclage l

Si vous ne pouvez pas vous déplacer :

  • Faites appel aux services de collecte sur rendez-vous type « Allô mairie » que votre collectivité a peut être mis en place, (pour Marseille : 0810 813 813)
  • Utilisez la collecte des encombrants de votre collectivité

Mais surtout, ne jetez pas vos déchets encombrants parmi vos ordures ménagères, ce serait vraiment du gâchis et dangereux pour la santé et l’environnement !

Si vous avez un doute sur un objet, n’hésitez pas à nous contacter : 09 54 246 246 Récupement vôtre !!